Bricacouac - Animations musicales - Fabrication d'instruments

Instruments

logo instruments

Animations

Logo Animations

Fabrication

Logo Fabrication

Fabrication - percus mélodiques

Etape 2 : Contraintes acoustiques

 

 

Les objets les plus étonnants peuvent produire un son par percussion, à condition que certaines contraintes soient respectées :

 

La disposition des lames :

Pour qu’une tige, une lame ou un tuyau résonne, il faut le/la maintenir par 2 points, comme sur un xylophone.

Ces 2 points d'attache doivent impérativement se situer à 2/9èmes de la longueur de la tige. (soit 0.222 x la longueur)

(Ce sont les 2 seuls points de la tige qui ne vibrent pas ! )

 

En pratique : soit une tige de longueur L.

Elle devra reposer sur 2 points situés à 0.22 x L des bords.

 

Explication : 
lame vibrante

En vibrant, une lame se déforme de cette façon : 

On voit que 2 points restent fixes. 

C'est là qu'il faut poser la lame pour ne pas étouffer la vibration !

 

 

     ampoule     

   Astuce : inutile de percer, pour commencer.

   Il suffit de poser votre lame sur 2 demi tubes de mousse,
   vendus pour isoler les tubes de chauffage, comme ici:

   

 

 

 

Le choix des baguettes :

En respectant la règle ci-dessus, il est possible de faire sonner les objets les plus inattendus.

Encore faut-il utiliser les baguettes adaptées.

Voici 3 types de baguettes à tester, de la plus dure à la plus tendre :

- tourillon + cochonnet en buis

- tourillon + balle de baby-foot (très polyvalent !)

- tourillon + balle rebondissante

Si votre instrument ne sonne pas très bien, pensez à changer de baguettes !

De manière générale, les baguettes les plus dures sont plus adaptées aux instruments les plus aigus.